Les artistes

Eliane Peraux

Elvire Cavalier

Emanuela Vulpiani- « écritures paysagères »

Jyri Pitkänen & Sébastien Boulter – Empreintes

Léo Litha – Collage

Aurore Van Praag

GHETTO BLAST BAND & 13PULSIONS – Folks Project

Eliane Peraux

Ann-At & Jean-Charles Frémont

Alexandra deBonhome – L’Art, Sans Visage (…)

Adrien Lengrand – Uwaga

Aurore Berger – MinutieClémence Michaux

David Dusart – Laboratoire(s)

Matthieu Triolet – Les oiseaux se cachent pour mourir

Sophie Louis – Taches d’encre

Céline VanLinthout – Le Rideau de ma Voisine – Sabrina Lê

Chloé Streveler – Le Rideau de ma Voisine – Jasmin Temiseva

Mathilde VanGheluwe – Le Rideau de ma Voisine – Sophie LeGrelle

Aurore DiCesare – Expo Collective –  La Nuit Blanche de la KG 2012

Jean-François Noville  – Expo Collective – La Nuit Blanche de la KG 2012

Jefta Hoekendijk  – Expo Collective – La Nuit Blanche de la KG 2012

Alex Salvador – Expo Collective – La Nuit Blanche de la KG 2012

Marco Vaes – Expo Collective – La Nuit Blanche de la KG 2012

Philippe Sneyers – Errance

Philippe décrit ses oeuvres comme des « peintures d’influence latino -plus particulièrement mexicaine- avec des combinaisons de figurations traitées de façon naïve, ludique composées de formes géométriques irrégulières qui structurent les peintures en introduisant une profusion de couleurs et de recherches thématiques et poétiques de rythmes. » Son leatmotiv est: « liberté dans l’expression ».

France VanBroekhoven – Errance

Laurent Tchedry – Errance

Dan Bonet – Errance

Houda Khamlichi

Des tableaux inspirés de la tradition nordique du Maroc, Houda KHAMLICHI sillonne  son parcours artistique en passant par la découverte du charme des femmes marocaines du Nord. D’ailleurs, ses travaux sont réalisés soigneusement par une technique d’application marquée par une diversité de peinture (huile, gouache et collage), ce qui marque une certaine sérénité et homogénéité chez elle.

Gaëtan Vanparijs – Illustrations

Vincenzo Brandi & Francesca Romana Tessadri – Sync Time

Nadine Krassilchikoff – VISIT /Parcours d’Artistes de la Ville de Bruxelles

Jesùs Azogue – Overground – Heleen Deceuninck

Benoit Cantillana –Atelier Mains d’Argent – Juliette Jabneau

Benoit est maquilleur professionnel, peintre et sculpteur.

Juliette est réalisatrice et formatrice en éducation aux médias.

Philippe Jadin –Tu en es où – Raphaëlle Goffaux

Partant d’une correspondance écrite sous la forme de petits objets de papiers, un projet de mise en scène dans l’espace de la galerie est né, alimentant un travail vidéo.

François Rose – Stage de grimage (2010) (2011) (2012)

Initié par Olivier Zegers dans les années 1990,François a tout d’abord pratiqué le grimage lors de jeux de rôles, pour se spécialiser ensuite en maquillage d’enfants et en body- painting. Formateur à l’Espace Catastrophe depuis 2004, il a développé des modules de formations qui privilégient le développement de l’œil et de l’esprit plutôt que l’apprentissage de techniques de reproduction.

Marie Blondiau – Expo des Ma’Ma’s – Mara De Sario

Née à Mons en 1983. Elle reçoit son premier appareil photo à 6 ans. L’Académie des Arts de Tournai (section communication visuelle) lui permet de développer différentes techniques liées à l’image tout en nourrissant sa passion pour la photo. Elle y découvre le monde du graphisme, de l’illustration, de la bande dessinée, de l’art de rue, du cinéma. Ces différents univers liés à l’image nourrissent son travail.

MaMa’S « Artistes Associés » est né de la rencontre de deux jeunes artistes autour d’une approche commune de la photographie. La base de cette association vient d’une réflexion commune.

Nous sommes sans cesse submergé d’images et d’informations venant de toute part. Nous ne prenons plus le temps d’observer, d’éprouver les images de notre propre quotidien. Aux travers du projet MaMa’s, Mara et Ma veulent offrir au spectateur un « arrêt sur image » afin de partager leurs regards. 

Yawili – Art Urbain et Lettres Classiques

Il a quitté la RDC à 6 ans, pour rejoindre la Belgique où il a grandi. Durant son adolescence, il été marqué et influencé par l’esthétique du rap et le hip hop (NY, Californie, France). Il s’est penché assidument sur l’histoire de l’Europe,  l’Afrique et l’Egypte Ancienne…

Pour lui, le dessin est un plaisir pour l’œil. Il joue avec l’abstraction de l’arrière plan, et jette beaucoup d’éclat au sujet. Son support de prédilection est le plexis.

« Je dessine, jusqu’alors ce qui a marqué mes passions et animé ma jeunesse.  Je travaille par thèmes ou parcours. Le premier de ces thèmes est l’hommage que je rends à l’écriture et la poésie »

Pierre Bernard – Itching Powder

A force d’accumuler les motifs, matières et couleurs sur de multiples supports d’expression, Itching Powder est parvenu à leur donner sens et à créer son propre langage graphique.

Ses créations sont réalisées sous d’anciens globes de verre qui les limitent mais certaines prennent vie, parviennent à s’échapper, à se mettre en marche et à devenir autonomes.

Manuel Calle Villanueva – Yo Creo

Mara De Sario – Palais de Justice de Bruxelles – La Nuit blanche de la KG 2011

Mara baigne dans la photo depuis toujours, traînant dans le labo de son père dès le plus jeune âge, c‘est l’année de ses 16ans qu’elle décide de prendre des cours du soir. Pendant ses études à l’ERG, elle se questionne de sur l’intérêt de séparer le documentaire de l’art, l’un et l’autre étant trop souvent mis dans des catégories distinctes à son goût.

En parallèle à ses études, elle aiguise son oeil sur les scènes underground de Bruxelles ( concerts, théâtre, cirque, … ). De ce parcours pluridisciplinaire naîtra une approche documentaire, artistique et narrative de la photographie.

Micha Pajocel– Il y a des artistes tout va bien – La Nuit Blanche de la KG 2011

Ce photographe amateur sillonne depuis toujours les rues de Bruxelles avec son appareil photo. C’est de manière brute qu’il capte son environnement urbain. Et le résultat est souvent spontané, amusant, interrogateur.

Raphaëlle Goffaux – Aux Limites

« Aux limites: frontière, marge, passage, espace, lien, intimité, point de non-retour parfois, différentes pour chacun… Aux miennes, aux vôtres aussi. »

Stephanie LeBegge & Vincent Haesen Expo Steph & ViNZ

Pour Vince, le graffitti est trop souvent associé à la dégradation ou au vandalisme.
Son travail à travers la peinture, le dessin ou les impressions textiles et numériques, a pour but de permettre aux gens  de changer d’optique et de réaliser que l’on ne parle pas de « STREET ART » sans raison.
Steph aime ce qui est petit, naïf, sans importance pour la majorité des gens. Elle aime la vie lorsqu’elle est colorée!
Depuis qu’elle a terminé ses études d’illustration, à l’académie des Beaux arts de Bruxelles, elle aime expérimenter des tas de techniques pour faire passer ce qu’elle a à dire, quitte à les inventer.
Au fil de ces expériences, Steph s’est également mise à la couture, et crée des doudous, toujours uniques, appelés les « Choupis »

Ilinka Tutus & Père – Ilink’Art se dévoile

Ilinka est née en 1984. Autodidacte, elle peint au gré de ses sentiments et ce essentiellement à l’acrylique, variant les textures et les couleurs selon ses émotions.

Philippe Nickels – Noir & Blanc

né à Luxembourg en 1973, vit et travaille à Bruxelles depuis 1990. Cinéaste dʼanimation de formation, (La Cambre 1997-2002),

Bruxelles, l’amour, le mouvement, les fantômes, sont autant de sources dans lesquelles il puise son inspiration. Le noir et blanc sont ses deux couleurs fétiches quʼil décline dans toutes les nuances possibles, parfois une touche de couleur peut envahir son univers. Il affectione plus particulièrement les petits formats, car il aime la contrainte de raconter beaucoup avec peu de choses.

Jeni Reghem – Noir & Blanc

Née à Bruxelles. Illustratrice de formation, elle oscille entre plusieurs médiums… photographie, dessin gravure, l’objet sculptural. Après un travail aux couleurs frivoles présenté au Centre de la gravure et de l’image imprimée de La Louvière en 2010 ainsi qu’une série ‘douce-amère’ présentant des portraits de femmes qui lui sont proches, Jeni s’approprie le récit de Pierre Rivière, un cas de parricide au XIXe Siècle.

Eledone – Noir & Blanc

Est Née en France en Avril 1977. Elle vit et travaille à Bruxelles depuis 1997. Après avoir étudié le dessin-animé, elle à travaillé pour la bande dessinée, l’animation et l’illustration.

Christophe Poot – Noir & Blanc

Né à Bruxelles en 1971. Auteur de bande dessinée atypique Christophe est dessinateur avant tout.

Son travail graphique s’est détaché de toute contingence narrative. Les dessins sont très méditatifs, silencieux. Flottant, souple et éthéré, son inscription légère sur la feuille, son sens de l’espace ouvert, son souci des détails et son délié agissent tendrement sur nos sens.

Fattaneh Rahimi

Roch Barbieux – Entre Sol

Master à l’Académie des Beaux Arts de Bruxelles (2009)

Laisser des traces est une manière de rendre au dessin son corps, au corps son dessein. Pour Roch, la pratique artistique est un jeu permanent entre le stable et l’instable. L’art est élastique. Parfois il reste mou, parfois il pète, et de temps en temps, il se stabilise pour nous jouer une chansonnette.

 » On tente de faire emerger un langage. Je me bouscule pour que déborde cette chose en moi manifeste mais impalpable. Instant de chute, d’énervement, je tente d’arracher mon identité au moi, de l’imprimer au dehors. »

Dominique Brodkom

Femme, belge, organisatrice d’ateliers d’écriture et passionnée de l’école pour tous : enseignante en hôpital psychiatrique
Toujours nourrie et fascinée par les couleurs , elle est envieuse de les partager
Depuis sa petite enfance, elle est passée par quelques ambiances d’ateliers (CEAPEL, La Futaie, Nicole Dubuisson, Françoise Bellière, Michèle Deceuninck). Elle est aussi organisatrice d’ateliers d’été de l’Ecole d’Art de la rue du Midi
« J’ai trouvé à la Kiligalerie des murs, un accueil, une ambiance toute particulière et chaleureuse qui s’accordait tellement bien à mon travail »

Elisabeth VandenEynde – A poil ou à plume

Née le 22 septembre 1985 à Bruxelles, a obtenu son régendat en Arts Plastiques à l’ISPG en 2008. L’illustration a toujours été sa grande passion.

Sa spécialité est la représentation d’animaux de façon créative et originale sur toiles de formats différents, en une ou plusieurs toiles. Ce sont des animaux aux traits simples sur fonds unicolores à la fois cocasses et attachants.

Bandar Boustany – Chimères (2010) – Blue (2011)

Née à Baabda (Liban) en 1983, à obtenu son master à l’Académie Royal des Beaux-Arts de Bruxelles (2008). Matières, textures , couleur, support,espaces, sont les bases de la recherche plastique de B. Boustany.